• en
  • fr
  • it

Objectifs du produit VLH

Les pays développés ayant une forte tradition hydroélectrique.

Les pays en développement ayant des ressources hydrauliques importantes, mais peu de relief.

Marché Potentiel

Les marchés visés par les turbogénérateurs VLH pour basses chutes sont les sites comportant des hauteurs de chute comprises entre 1,5 et 3,4 m et ayant des débits compris entre 9 et 27 m3/s (voir la gamme de produits). Des études de coûts des différents systèmes de turbogénérateurs indiquent que pour un débit supérieur à 26,5 m³/s qui nécessite une turbine de plus 5 mètres de diamètre, il est plus rentable d’installer plusieurs machines. Cette étude englobe les coûts d’équipements électromécaniques, ainsi que les coûts de génie civil.
Deux marchés majeurs sont ciblés:

  • Les pays développés avec une forte tradition hydroélectrique.
  • Les pays en développement ayant des ressources hydrauliques importantes, et peu de relief.

Les Pays Développés

En Europe et en Amérique du Nord, l’hydroélectricité s’est développée en parallèle des révolutions industrielles et du développement économique général. Pendant 200 ans, un grand nombre de chutes d’eau ont été exploitées ou créées pour répondre aux besoins de puissance mécanique ou de production d’énergie hydroélectrique. En France, par exemple, au début du 19ème siècle il y avait près de 50.000 moulins à eau. Aujourd’hui, plus de 1.700 centrales hydroélectriques de faible puissance opèrent sur le territoire français.

C’est pourquoi le concept VLH est conçu pour être installé sur la plupart des barrages et des canaux existants. Il s’intègre aussi bien dans le contexte urbain que dans les espaces naturels protégés. Son très faible impact environnemental rend la turbine idéale pour améliorer les capacités de production des ouvrages existants dans les pays développés très peuplés.